Accueil > S'informer > Pourquoi y aller ? > Pourquoi les PME se lancent

Pourquoi y aller ?
Pourquoi les PME se lancent

Un retour d’expérience entre des entreprises pionnières lors d’une journée de travail le montre : lorsqu’elle est bien conduite, la démarche compétence s’avère payante pour l’entreprise et les salariés.

Parmi les retombées positives témoignées, on peut noter les points suivants :
  • La mise en œuvre d’une démarche compétence est l’occasion, pour l’entreprise, d’engager une réflexion en profondeur sur sa stratégie, et bien souvent, de clarifier celle-ci.
  • Elle permet aussi de faire évoluer l’organisation du travail.
  • Elle donne l’occasion de mobiliser largement dans l’entreprise – voire, dans les PME, la totalité des salariés – et de créer ainsi une véritable dynamique collective.
  • Le développement de la polycompétence, induite par la démarche compétence, permet une gestion plus pertinente des ressources humaines, qui tient compte des besoins des ateliers ou des services.
  • Avec la démarche compétence, il devient possible d’offrir des évolutions de carrières à des salariés, qui, dans une stricte logique de poste, se trouvaient bloqués.

  • Une telle démarche permet d’élaborer des plans de formation plus cohérents et construits dans la durée.
  • Elle permet de prendre en compte le vieillissement des salariés au sein de l’entreprise et de s’intéresser de près à la transmission des savoir-faire entre les générations.
  • Elle permet aux salariés de mieux cerner les perspectives qui s’offrent à eux en termes de parcours professionnels, de mobilité, de développement de la polyvalence, de formation, d’évolution de leur rémunération…
  • Une démarche compétence a le plus souvent pour effet de favoriser une meilleure compréhension et une reconnaissance accrue du travail et de l’investissement de chacun dans l’acte productif, ne serait-ce qu’au travers des entretiens annuels d’évaluation qui peuvent constituer des moments d’échange privilégiés. Elle permet alors de s’entendre sur ce que les uns et les autres considèrent comme important dans l’activité ou les savoirs faire clés. En cela, elles constituent une véritable opportunité pour repenser les rôles et les fonctions.

Comment cela se traduit-il pour quelques entreprises ? Chacune peut combiner des entrées différentes.
Mais les salariés ont-ils la même opinion ? Il est déterminant de faire le compte des enjeux des salariés ... et de l’encadrement.




Antoine MASSON
Imprimer la page