Reconnaître le travail
Perspectives

La question de la reconnaissance est une question cruciale que trop d’entreprises ne prennent pas suffisamment en compte, si l’on en croit les enquêtes menées auprès des salariés français. A ne pas la traiter, elles prennent le risque d’engendrer un désengagement de leurs collaborateurs, à un moment où elles attendent d’eux une implication nouvelle, qu’elles estiment essentielle à leur performance. A terme, elles ont toute chance d’aboutir à une dégradation de leur « capital humain », sur le plan physique et psychique, dégradation dommageable pour tous, les salariés qui en sont victimes aussi bien que l’entreprise elle-même.

Le paradoxe nous semble être qu’elles ont plus d’atouts qu’elles ne croient pour traiter cette question, si elles acceptent de sortir de la perspective de la seule rémunération. Certes, analyser les dimensions de la reconnaissance, examiner la façon dont elle se joue dans les diverses sphères de l’entreprise, vérifier comment elle est traitée par les différents acteurs, tout cela introduit de la complexité, là où on croyait que le problème était simple. Mais, dans le même temps, cela permet d’agir.

Comment ?

Tout d’abord en engageant sans crainte le débat sur la question.
Sans crainte, car il existe dans toute entreprise des facteurs nombreux de reconnaissance ; elle exploserait si ce n’était pas le cas.
Sans crainte, car les quelques éléments que nous avons donnés fournissent un premier guide pour traiter une question souvent repoussée dans l’ombre, parce que considérée comme trop difficile à traiter.

Un tel débat permet :

De confronter les points de vue des différents acteurs de l’entreprise (direction – encadrement – salariés – représentants du personnel),
D’identifier les points de convergence et de divergence et de tenter d’en rendre raison.

A partir de là, il devient possible de mettre en place des actions qui, certes, ne répondront jamais totalement à toutes les attentes individuelles mais contribueront sensiblement à améliorer la situation.

Christian Jouvenot

Imprimer la page