Accueil > Construire une démarche > Les points clés des démarches > Se former en situation de travail > Repères en matière de Transmission de Savoirs d'Expérience

Se former en situation de travail
Repères en matière de Transmission de Savoirs d'Expérience

Quels enjeux ? Quelles incidences sur les logiques d’action ?

 

De l'enjeu évident des départs en retraite à des enjeux plus fins...

Si l’enjeu des transferts a souvent pour origine le départ à court ou moyen terme de salariés détenteurs de savoir-faire clés, on trouve aujourd’hui bien d’autres contextes où le maintien ou le développement des SFE représente un enjeu important pour les entreprises aussi bien par l’impact qu’il représente sur la performance globale de l’entreprise que sur l’amélioration des conditions de travail.

Globalement, les TSE renvoient prioritairement à des enjeux liés :
- à l’emploi (intégration – mobilité – sortie du marché du travail)
ou
- au travail (performance – qualité – organisation du travail)

Fiche à télécharger :
Des enjeux aux logiques d’actions

Les savoir faire d'expérience...de quoi parle-t-on ?

 

Ce sont les compétences issues de la pratique terrain, rarement formalisées, relevant des « astuces individuelles métier », de la connaissance et de l’appropriation de l’environnement et des réalités du travail

Les « savoir faire d’expérience» sont liées à l’expertise acquise par la pratique, à des parcours spécifiques, voire atypiques.
Leur maîtrise est inégale en fonction des acteurs, elle comporte une part de décision, de choix individuels.
Les savoir faire d’expérience sont à distinguer des savoir faire procédurés ou formalisés
Fiches à télécharger :
Comment se construit l'expérience (schéma)
Comment se construit l'expérience? Est-elle transmissible?

Comment accompagner et organiser le TSE

Agir sur la formation et l'organisation du travail

Mettre en place des dispositifs de formation spécifiques
- Accompagner, par la mise en place d'un dispositif dans le travail, la transmission des savoirs de l'expérience en mobilisant les salariés concernés.
- L’objectif est d'accélérer le processus d'acquisition qui, sans cet accompagnement, pourrait être plus aléatoire et plus long.

Mettre en place des dispositifs de formation spécifiques
- Accompagner, par la mise en place d’un dispositif dans et par le travail, la transmission des savoirs de l’expérience en mobilisant les salariés concernés.
- L’objectif est d’accélérer un processus d’acquisition qui, sans cet accompagnement, pourrait être plus aléatoire et plus long.
Fiche à télécharger :
Agir sur la formation : des repères pour l’action

Développer des modalités d’organisation et de management favorables
- Faciliter les pratiques de coopération, d’entraide et d’échanges de pratiques au sein des collectifs de travail.
- L’objectif est de développer des organisations apprenantes favorables à la préservation de la santé et au développement individuel de tous, notamment les nouveaux arrivants.
Fiche à télécharger :
Agir sur l’organisation : des repères pour l’action

Les grands principes méthodologiques

« Transférer, ce n’est pas cloner » :
- La transmission en situation de travail va au-delà de l’appropriation de compétences transcrites dans un document passif.
- Elle peut s’inscrire dans un contexte d’évolution de l’organisation du travail et concerner plusieurs personnes.
« Transférer, c’est faire ensemble » :
- Ce processus ne se réduit pas à montrer comment faire ou à faire faire.
- Il s’agit de mettre le « transférant » et la « cible »(bénéficiaire(s) du transfert) en situation de résoudre ensemble des problèmes de travail définis dans le cadre de la démarche de TSE.
- Ce principe marque la nécessité d’organiser des temps de travail en commun dans le cadre du TSE.
« Repérer des situations de travail » :
- Mettant en jeu les savoir-faire d’expérience
- Propices à l’apprentissage.

La déclinaison pragmatique : une démarche de TSE (ingénierie)

Il découle de ces principes qu’une ingénierie spécifique de l’action de transfert est nécessaire, notamment pour aider à comprendre comment le transférant a progressivement appris à maîtriser les savoir-faire qu’il détient. Cette méthode doit aussi permettre d’accélérer le processus d’acquisition en en faisant en sorte que le transféré franchisse plus rapidement les étapes qui ont permis au transférant d’acquérir ses savoir-faire d’expérience.

Pour cela, plusieurs phases sont à respecter :
  1. Etude préalable (/faisabilité et pertinence)
  2. Identification des compétences à transférer (savoir-faire d’expérience critiques)
  3. Accompagnement du(des) transférant(s)
  4. Accompagnement du(des) cibles
  5. Mise en œuvre du transfert
  6. Capitalisation (bonnes pratiques)


Ces différentes étapes doivent permettre de répondre aux questions :

  • Pourquoi transférer ?
  • Quoi transférer ?
  • De qui et vers qui transférer ?
    Comment transférer?

Fiches à télécharger :Détail des étapes clés d'une démarche TSE
Diverses modalités de mise en oeuvre

En conclusion… les facteurs clés de succès

Le repérage des compétences et des contextes de travail

- Qui relèvent des savoirs d’expérience (hiérarchisation)

- Qui répondent à un enjeu identifié
- Qui nécessitent un dispositif d’apprentissage spécifique

Un projet de management basé sur la contractualisation des engagements respectifs des différents acteurs

- Droit à l’erreur
- Culture de la transmission
- Des modalités d’accompagnements méthodologiques, techniques et psychologiques à adapter au profil du(des) transférant(s)

L'engagement et les compétences des acteurs mobilisés

 
- Les enjeux de reconnaissance, de légitimité et de parcours professionnels des acteurs concernés sont à examiner très en amont
- Le rôle de l’encadrement en matière de suivi, d’apport de ressources et de mise à disposition de temps est tout aussi déterminant

L’organisation du travail comme moyen et ressource

- La disponibilité du(des) transférant(s) et de(s) transféré(s) est incontournable
- Du temps d’analyse, de prise de recul pour tirer les enseignements
- La possibilité d’utiliser les opportunités non planifiables offertes par les aléas du travail (dysfonctionnement, panne, commande particulière, audit,.. : être confronté à des problèmes du travail ou a une situation nouvelle
Fiche à télécharger :
Les enseignements tirés de 30 cas de TSEMurielle Roche Brunet
Imprimer la page