Par secteur d'activité
Industrie

L'ABEILLE : accompagner un changement de stratégie

 Dans l’entreprise L’Abeille, la démarche compétence est conçue comme un processus d’accompagnement d’une nouvelle stratégie industrielle.
 
Secteur : industrie agro-alimentaire
Activité : production et embouteillage de boissons gazeuses
Effectif : 120
Localisation : Cholet


L’Abeille produit des boissons gazeuses pour les marques de distributeurs (Carrefour, Auchan, Leclerc, Système U,…) et fait de l’embouteillage pour quelques grandes marques comme Schweppes. 130 millions de bouteilles sortent chaque année de son usine de Cholet.

A l’occasion d’un changement de direction, une nouvelle stratégie est élaborée. Confrontée à des concurrents de taille plus importante qui interviennent également dans le secteur de l’eau, l’entreprise ne peut pas se battre à armes égales si elle poursuit son développement par les volumes, comme elle le fait depuis dix ans. La direction décide de capitaliser sur ses points forts - capacité à fabriquer en plus petite série, flexibilité de l’appareil de production, produits plus élaborés – et s’oriente vers des produits de niche à plus grande valeur ajoutée.

Cette stratégie implique de développer davantage une logique de service que de production. L’impact sur l’organisation du travail et sur les compétences est évident et l’entreprise souhaite y préparer le personnel. Un diagnostic effectué par un consultant, avec l’aide de la CCI de Cholet, confirme l’intérêt pour l’Abeille d’entamer une démarche de GPEC.

Sur le conseil de l’Opcareg et avec l’assistance du cabinet choletais Partenaires Formation, L’Abeille monte un dossier Acor.
Le projet, qui doit démarrer à l’automne 2008, misera sur l’implication du personnel. Après information de l’encadrement, des groupes de travail seront mis en place incluant les opérateurs pour faire un état des lieux et déterminer les compétences nécessaires à la déclinaison de la stratégie.
Parallèlement, l’encadrement de proximité sera formé à l’entretien annuel, jusque là pas formalisé.
Dans un deuxième temps, un programme de formation sera établi en fonction des besoins décelés.



Point de vue : Jean-Claude OLIVIER, directeur général exécutif.
 « Une démarche participative pour mieux intégrer le changement »

« Demain, nous serons en mesure, à partir d’une idée de nouvelle boisson d’un client, de mettre sur le marché ce produit dans les trois mois. Les lignes de production seront soumises à des changements fréquents : elle tourneront donc quelques heures pour un produit, quelques heures pour un autre. Les opérateurs devront être davantage polyvalents, passer par exemple d’une ligne « petit format » de bouteille à une ligne « grand format ». La démarche compétence a été initialement pensée pour la production, qui emploie 80 des 120 salariés de L’Abeille. Mais en fait, toute l’entreprise sera impactée : R&D, qualité, administration des ventes. C’est un projet global d’entreprise.

Nous avons appelé notre projet GPEC « Accompagnement du changement » avec l’idée d’impliquer l’ensemble des salariés dans ce processus. C’est une chose de recevoir une information descendante qui vous explique que cela va changer, c’en est une autre d’intégrer le changement dans le travail quotidien. Une démarche participative permet d’aller très loin dans le concret et le détail de l’organisation. C’est indispensable pour aller vers le changement stratégique qui, sinon, peut paraître lointain et fumeux.

J’ajoute que les représentants du personnel sont plutôt réceptifs à cette stratégie d’anticipation. D’ailleurs, nous menons cette démarche dans un contexte favorable de progression d’effectifs »

   Violette QUEUNIET